Miami, de l’art déco au street-art !

 

Reportage du mois

 

Vous connaissez le Miami Art Déco si photogénique ? Mais connaissez-vous l’autre facette artistique de la ville, le quartier de Wynwood et ses fresques de street art ? Suivez notre reportage à la découverte d’une Miami qui ne cesse de se réinventer…

 

 
 

Ludovic Bischoff

Expert Lifestyle

 
 
Ocean Drive, la longue avenue qui délimite les immeubles aux couleurs vives de la plage, est envahie jour et nuit par les touristes qui n'en reviennent pas d'admirer cette incroyable collection d'hôtels au style Art déco
 
 
Les célèbres façades des maisons de South Beach
Les célèbres façades des maisons de South Beach
 
 

Les fans de la série culte Miami Vice doivent s’en souvenir. La première scène du premier épisode voit débarquer le héros dans un quartier où s’alignent les immeubles colorés en bord de plage : South Beach. Don Johnson fume une cigarette dans son costume Armani blanc devant The Carlyle, un petit building typique de l’Art Décoratif qui fait la réputation de ce quartier. Aujourd’hui encore, The Carlyle est toujours là mais, à la différence des années 80 de la série, South Beach n’est plus ce lieu interlope où trainait une faune pas toujours recommandable. Ocean Drive, la longue avenue qui délimite les immeubles aux couleurs vives de la plage, est envahie jour et nuit par les touristes qui n’en reviennent pas d’admirer cette incroyable collection d’hôtels au style Art déco, la plus forte concentration au monde !

 
 
 
 

Sauvée de la destruction et du ghetto, South Beach a retrouvé son lustre d’antan quand les riches retraités américains sont venus y prendre le soleil toute l’année. The Cavalier, The Tides, The Congress, The Breakwater sont quelques-uns des nombreux hôtels que l’on admire avant d’aller étaler sa serviette sur la plage, immense et longue, où l’on observe les jolies petites cabanes des maîtres-nageurs… Mais Miami ne se résume pas à ce quartier historique, qui, bien que charmant et inévitable, est aussi très fréquenté.

 
 
Le plus « alternatif » est le Wynwood District où les street artistes du monde entier viennent peindre sur les murs des anciens entrepôts
 
 

Un quartier dédié au street art

 
 
Le Wynwood district vous ouvre ses portes
Le Wynwood district vous ouvre ses portes
 
 

Quittez South Beach par l’un des deux ponts qui la relie au continent et rejoignez la ville de Miami à proprement dit. Depuis quelques années, deux quartiers attirent tous les regards. Ils sont différents à tous points de vue, même s’ils ont en commun de pousser sur les décombres de secteurs autrefois industriels. Le plus « alternatif » est le Wynwood District où les street artistes du monde entier viennent peindre sur les murs des anciens entrepôts qui sont aujourd’hui autant de petits cafés bio et vegan, de magasins branchés et de restaurants de jeunes chefs. Il est agréable de se balader au hasard des rues pour traquer la nouvelle fresque peinte la veille et dénicher la petite adresse sympa pour boire un café ou manger un avocado toast. Le point d’orgue du quartier est le Wynwood Walls, sorte de galerie à ciel ouvert où les artistes sont invités (et rémunérés) pour peindre une fresque exclusive. Dernièrement, les Wynwoods Gardens ont ouvert à côté et une galerie « indoor » permet de retrouver des pièces plus petites des artistes exposés en extérieur. Une bonne idée de souvenir à rapporter si le travail de l’un d’entre eux vous a tapé dans l’œil !

 
 
Une boulangerie du quartier Wynwood
Une boulangerie du quartier Wynwood
 
 
De nombreux foodtrucks se sont positionnés dans ce quartier
De nombreux foodtrucks se sont positionnés dans ce quartier
 
 
 
 
il est plaisant de déambuler dans ce quartier et de découvrir diverses œuvres d'art disséminées ça et là
 
 

Au fil des ans, Wynwood devient de plus en plus touristique et institutionnel, bien loin de l’esprit alternatif qui y régnait il y a 15 ans encore. Le quartier tout proche de Design District, lui, est directement sorti de terre en assumant son côté haut de gamme. Là où il y avait des entrepôts et magasins de meubles, il y a désormais une ribambelle de magasins de mode de luxe (le groupe LVMH est le plus présent, avec toutes ses marques). Vous n’êtes pas obligé de faire du shopping, d’autant qu’il s’agit de grandes marques souvent européennes que l’on retrouve chez nous. Mais il est plaisant de déambuler dans ce quartier et de découvrir diverses œuvres d’art disséminées ça et là. Le petit centre commercial de Palm Court en regroupe beaucoup comme « le dôme » de Richard Buckminster Fuller, « les balançoires » de Konstantin Grcic ou encore cet étonnant buste géant et bleu de l’architecte Le Corbusier par Xavier Veilhan. Une caution artistique pour un quartier commercial de luxe. Pourquoi pas ? La balade est agréable et toujours surprenante. Ne loupez pas, non plus, le Museum Garage, un parking automobile dont les façades ont été confiées à quatre artistes qui en ont fait une incroyable et monumentale œuvre d’art, ultra photogénique.

 

 
 
Le museum garage...
...avec son parking atypique
...avec son parking atypique
 
 
La Venitian Pool est une piscine publique et donc accessible à tous, qui offre un décor vénitien adorable
 
 

Coral Gables, un patrimoine de luxe

Amoureux d’architecture, après l’Art déco, le street art et les immeubles design, poussez jusqu’à Coral Gables, un autre quartier de Miami (officiellement, une commune limitrophe !) qui regorge de magnifiques maisons construites dans les années 1920 dans des styles européens. La Venitian Pool est une piscine publique et donc accessible à tous, qui offre un décor vénitien adorable. Sans doute la plus belle piscine publique au monde. Quant au Biltmore, c’est un hôtel de luxe magnifique, sans doute la pièce maîtresse de ce quartier. Si vous ne pouvez y résider, passez quand même le visiter (c’est l’intérêt des grands hôtels, personne ne vous interdira jamais d’y entrer !). Vous découvrirez alors une architecture qui oscille entre style mauresque et espagnol, extrêmement étonnante aux USA. Le bâtiment est classé monument historique, il possède son propre golf dont le parcours vient d’être réhabilité comme celui, initial, de 1926. Et une immense piscine qui a eu comme maître-nageur un certain Johnny Weissmuller (oui, le Tarzan du cinéma !). L’architecture du Biltmore, qui prend parfois des airs de château médiéval (le lobby et son allure de cathédrale) mérite une visite. Tout comme le brunch du dimanche. Pour une centaine de dollars, vous aurez accès à un buffet de roi avec fruits de mer et une salle entière de desserts. Sans oublier le champagne à volonté. La belle vie à Miami !

 

 
 
L'intérieur de l'hôtel Biltmore
L'intérieur de l'hôtel Biltmore
 
 
 
 

Envolez-vous pour Miami avec Air France, la compagnie propose 1 vol quotidien au départ de Paris, des connexions depuis la Province sont possibles.

 

 

Informations pratiques :

www.airfrance.fr
www.thewynwoodwalls.com

www.miamidesigndistrict.net

www.biltmorehotel.com

www.miamiandbeaches.fr

 
 

Ludovic Bischoff

Expert Lifestyle

Journaliste spécialisé dans le tourisme et les voyages, la culture et la gastronomie, Ludovic Bischoff parcourt la planète pour de grands titres de la presse française. Pour Jet tours Mag, il partage chaque mois ses coups de cœur et ses bons plans.

 

Découvrez nos voyages

 
 

Articles similaires

 

Ces monuments nationaux des Etats-Unis s’imposent comme l’un des incontournables d’un voyage sur le continent nord-américain. Victimes de leur succès, les grands parcs battent chaque été des records de fréquentation. Luc Decoudin, éditeur…

Yolande McEntee est une Californienne d’adoption. Surprise au premier abord par cette « autre planète », elle en est maintenant devenue l’une des guides francophones les plus recherchées ! Confidences sur un Etat des USA…