Escales aux Canaries

 

Reportage du mois

 
 
 
La moitié nord, plus sauvage, s’impose comme une destination nature
 
 

Tenerife, cap nature au nord

Avis aux amateurs de soleil, « l’île du printemps éternel » affiche une température constante de 22 degrés, bercée par les alizées et bordée de plages de sable noir. Mais la plus grande des sept îles des Canaries ne se résume pas à cette carte postale. Au sud, on profite d’une ambiance animée et festive grâce aux impressionnantes plages de sable noire, à la richesse de l’offre hôtelière, aux nombreux bars et restaurants des grandes stations balnéaires : Playa de las Américas, Costa Adeje… On y retrouve également de nombreux centres commerciaux et des parcs d’attractions ludiques tels que Siam Park qui feront le bonheur des petits et des grands. La moitié nord, plus sauvage, s’impose comme une destination nature. Son premier atout de taille est le parc national du volcan Teide, plus haut sommet d’Espagne culminant à 3718 mètres, paré de neiges éternelles dans un ciel azur ! Bienvenue sur Mars… La ressemblance avec la planète rouge lui a valu d’être utilisé comme piste d’entraînement pour des engins envoyés dans l’espace. Pour égayer ce grandiose paysage cosmique, des plantes endémiques apportent, de-ci de-là, des touches de couleur, telle la vipérine et ses fleurs aux teintes corail.

 

 
 
Les typiques plages de sable noir de l'île
Les typiques plages de sable noir de l'île
 
 
Le volcan Teide, situé sur la partie Nord de l'île
Le volcan Teide, situé sur la partie Nord de l'île
 
 

Au niveau de la mer, les bois touffus et humides du parc rural d’Anaga offrent aux randonneurs des panoramas féériques sur l’océan. Les sentiers traversent la laurasylve, une forêt primaire de lauriers et de bruyère. Si le poisson et les fruits de mer figurent au menu, l’aliment roi reste la pomme de terre, cadeau des conquistadores de retour du Pérou. Vingt-cinq variétés et sous-espèces antiques se cultivent toujours ! Petite et rondes, à la peau très fine et au goût sucré, les papas se croquent avec délice. On les agrémente de deux sauces : le mojo rojo, rouge et pimenté, ou le mojo verde, enrichi de coriandre, à accompagner d’un verre de vin de Ténérife. Exquisito.

 
 
Le parc rural d'Anaga offre des vues panoramiques exceptionnelles
Le parc rural d'Anaga offre des vues panoramiques exceptionnelles
 
 

Lanzarote arty

Le premier musée sous-marin d’Europe, le Museo Atlántico, a ouvert au large de Playa Blanca. Des sculptures de béton se dressent à douze mètres de profondeur, au milieu des poissons. « Les habitants de l’île ont servi de modèle. Le critère de sélection était d’avoir de grandes mains ! » note le responsable du musée, Anibal Vega, immortalisé sous les flots en homme d’affaire sur une balançoire à bascule. L’artiste, le Britannique Jason deCaires Taylor, avait déjà sévi sur l’île de la Grenade et au Mexique. Ses œuvres évoquent la crise migratoire, face à un groupe de réfugiés échoués dans un radeau, ou la vie quotidienne avec un couple se prenant en selfie… On approche ces nouveaux récifs en plongée ou en snorkeling.

 
 
Village à proximité de Playa Blanca avec les typiques maisons blanches...
...avec au large, le musée sous-marin Atlantico
...avec au large, le musée sous-marin Atlantico
 
 
Le Mirador del Río, sur un promontoire à la vue splendide sur la mer, rappelle les premiers James Bond avec ses baies vitrées dans la roche
 
 

Ce lieu qui allie l’art au respect de l’environnement s’inscrit parfaitement dans l’esprit de Lanzarote, magnifié par César Manrique, artiste visionnaire qui sauvegarda son caractère rural dans les années 1970. Pas de bâtiment de plus de trois étages, le blanc en couleur exclusive… L’Unesco ne s’y est pas trompée en classant l’île réserve de biosphère en 1993. Le cachet arty se retrouve dans les sites naturels. Ainsi, la fondation César Manrique, à Taro de Tahíche, a été édifiée en 1968 sur une coulée de lave. Une piscine et des salons ont été aménagés dans les bulles volcaniques, où des tableaux de Picasso ou Miro sont accrochés au mur.

 
 
La piscine de la fondation César Manrique...
...et ses terrasses aménagées donnant sur une vue panoramique
...et ses terrasses aménagées donnant sur une vue panoramique
 
 

Le Mirador del Río, sur un promontoire à la vue splendide sur la mer, rappelle les premiers James Bond avec ses baies vitrées dans la roche. Enfin, dans le parc national de Timanfaya, composé de cratères et d’océans de cendres, on se pose dans le restaurant El Diablo, où le grill au-dessus d’une cheminée volcanique a été imaginé par… César Manrique, bien sûr.

 
 
Le parc national de Timanfaya
Le parc national de Timanfaya
 
 
Le Mirador del Rio
Le Mirador del Rio
 
 
A travers l’île, l’extrême diversité de ses paysages surprend, des superbes villages de montagne de Tejeda et d’Artenara
 
 

La Grande Canarie de Christophe Colomb

Elle se distingue par sa forme ronde. Sa capitale, Las Palmas, est l’une des plus grandes villes d’Espagne. C’est dans son port que Christophe Colomb mouilla pour réparer sa Pinta et réapprovisionner ses cales. Il allait prier dans le bel ermitage de Santo Antonio Abad, sur une ravissante place pavée. On ne manque pas de visiter la casa de Colón, bel exemple d’architecture gothico-Renaissance du XVème siècle. Elle était la résidence du gouverneur qui y reçut, en 1492, le découvreur de l’Amérique.

 

 
 
La ville de Las Palmas
La casa de Colon, située dans la ville de Las Palmas
La casa de Colon, située dans la ville de Las Palmas
 
 

A travers l’île, l’extrême diversité de ses paysages surprend, des superbes villages de montagne de Tejeda et d’Artenara, aux maisons troglodytes, au centre, en passant par la réserve naturelle unique des dunes de Maspalomas, avec son mélange de désert et d’oasis…

 
 
Un petit village niché dans les montagnes de Tejada
Les impressionnantes dunes de Maspalomas
Les impressionnantes dunes de Maspalomas
 
 

Le club Jet tours Maspalomas & Tabaita se trouve à proximité de ce petit paradis. Sur la côte sud-ouest, on trouve le Saint-Tropez local, Puerto de Mogan. Une petite Venise des Canaries où flotte une atmosphère de vacances…

 
 
Le Club Jet tours Maspalomas
Le Club Jet tours Maspalomas
 
 
La Venise des Canaries, Puerto de Mogan
La Venise des Canaries, Puerto de Mogan
 
 

Les plages de Fuerteventura

Ses magnifiques plages de sable blanc ont fait sa réputation. On s’y pose les doigts de pied en éventail à toute saison. A moins que l’on ne veuille se mesurer à la hauteur des vagues puisque Fuerteventura est l’une des destinations phares pour pratiquer le surf !

 
 
Les plages de Fuerteventura, paradis des surfeurs !
Les plages de Fuerteventura, paradis des surfeurs !
 
 

Le Club Jet tours Castillo Beach se trouve au bord d’une eau cristalline, dans la station balnéaire la plus proche de l’aéroport, Caleta de Fuste. Sans le bruit des avions mais avec celui des vagues, dans une jolie baie, tout près d’un paisible petit port de plaisance…

 
 
Le Club Jet tours Castillo Beach Resort
Le Club Jet tours Castillo Beach Resort
 
 

Mathilde Giard

Mathilde Giard est journaliste depuis une vingtaine d’années, spécialisée dans le voyage après avoir vécu en Afrique du Sud et en Allemagne. Toujours à l’affût de belles rencontres et de détours à explorer, elle vous racontera ses aventures de globe-trotter.

 

Découvrez nos voyages

Articles similaires

 

Si Miguel Cortés aime tant son pays, c’est sans doute parce qu’il l’a redécouvert sur le tard, après avoir grandi en Suisse. C’est désormais le meilleur promoteur de l’Espagne et il partage avec vous ses meilleures adresses gastronomiques.

Aurélie Guyoux, directrice scientifique chez Etat Pur et Institut Esthederm, nous livre ses conseils de professionnelle pour un bronzage réussi et une peau en pleine santé, avant l’été.