Trulli, volcans et fornelli: l’Italie authentique sur un air de Verdi

 

L'œil du guide

 

La diversité de l’Italie se goûte sous toutes ses formes: Walter Zidaric, spécialiste de l’opéra italien revient sur quelques coups de cœurs. Interview.

 
 

Ludovic Bischoff

Expert Lifestyle

 
 

Walter Zidaric, vous êtes Romain, professeur de langue, littérature et civilisation italienne à l'Université de Nantes, et spécialiste de l'opéra italien. Pourriez-vous revenir sur le lien crucial entre ce genre musical et le pays ?

L’opéra est né à Florence, pendant la Renaissance. En mêlant théâtre et musique, les intellectuels de l’époque voulaient copier l’art antique et ont créé un nouveau genre ! Celui-ci s’est exporté à Venise puis à Naples, bastion de la musique populaire italienne et centre de formation des célèbres castrats comme Farinelli, « star » européenne. Au XIXe siècle c’est l’italien tel qu’il était véhiculé par l’opéra qui a été promu langue commune; certains airs étaient aussi politiques. Le style a décliné en Italie mais pas dans le monde. Chez nous, on a préféré les musiques populaires, chaleureuses, à l’image du pays qui est un bouillon de cultures. Cependant il existe toujours quelques festivals d’opéra très intéressants dans des lieux splendides et peu connus.

 
 
Au XIXe siècle c'est l'italien tel qu'il était véhiculé par l'opéra qui a été promu langue commune
 
 

Quels sont justement ces endroits qui restent selon vous, encore préservés?

Je pense que lors d’un voyage culturel en Italie, il faut absolument découvrir le village de Martina Franca dans les Pouilles, où se tient l’un de ces festivals chaque année. La région encore peu touristique bénéficie d’un climat agréable, de la proximité de la mer. Ici règnent les oliviers. On y trouve aussi une architecture arabo-normande et gothique unique. J’aime particulièrement le petit village Alberobello (« bel arbre ») que je recommande à tous. Perché en haut d’une colline, immaculé avec ses « Trulli », ces maisons troglodytes typiques du pays, il permet de faire un voyage culturel dans une Italie authentique.

 
 
La région encore peu touristique bénéficie d'un climat agréable, de la proximité de la mer. Ici règnent les oliviers. On y trouve aussi une architecture arabo-normande et gothique unique.
 
 
Les « Trulli », ces maisons troglodytes typiques du pays
La ville antique de Matera, située dans la région des Pouilles
La ville antique de Matera, située dans la région des Pouilles
 
 

Un lieu magique que vous conseillez ?

Je pense au mystérieux Castel Del Monte, à Apulia. Daté du XIIIe siècle, il serait l’unique château octogonal d’Europe et a inspiré Umberto Eco dans Le nom de la Rose. Dans un autre registre, du côté des îles Eoliennes, en Sicile, je recommande aussi de profiter des bains de boue chaude sur l’île de Vulcano, au pied du volcan qui continue de fumer, une expérience incroyable! Pour moi la meilleure saison est la période hivernale lorsqu’il y a peu de touristes en Italie, l’eau est délicieuse!

 
 

Une recommandation culinaire

Dans les Pouilles je conseille absolument d’aller visiter le village de Cisternino et de goûter la viande dans les fornelli, ces boucheries avec grill ! Je suis aussi très friand des tortellini fait à la main, surtout quand ma mère les prépare ! Il s’agit de pâtes auxquelles on donne la forme d’une « bague », une à une et qu’on remplit d’une farce à base de viande. C’est une spécialité de Bologne qu’il faut découvrir au moins une fois dans sa vie !

 
 
Dans les Pouilles je conseille absolument d'aller visiter le village de Cisternino et de goûter la viande dans les fornelli, ces boucheries avec grill !
 
 
Le château de Castel Del Monte
L’île de Vulcano
L’île de Vulcano
 
 

Le saviez-vous ?

Les castrats étaient très populaires entre le XVIe et le XVIIIe siècle car l’Eglise refusait que les femmes jouent à l’opéra. C’était à Naples qu’on châtrait ces hommes issus généralement de familles très pauvres du sud de l’Italie.

« Viva Verdi! » était un code secret des patriotes pour exclamer sous le nez des autrichiens leur allégeance au roi d’Italie « Vittorio Emmanuelle Re D’Italia ».

La légende veut que la ville de Naples aurait été fondée par une sirène grecque, Parthénope.

Les acteurs Helen Mirren et Jude Law sont des habitués des Pouilles.

Walter Zidaric est également conférencier au Centre Culturel Italien, retrouvez ses prochaines interventions ici: http://www.centreculturelitalien.com/

Plus d’informations sur les Pouilles: http://www.viaggiareinpuglia.it/hp/fr et http://www.italia.it/fr/decouvrez-litalie/pouilles.html

 
 

Ludovic Bischoff

Expert Lifestyle

Journaliste spécialisé dans le tourisme et les voyages, la culture et la gastronomie, Ludovic Bischoff parcourt la planète pour de grands titres de la presse française. Pour Jet tours Mag, il partage chaque mois ses coups de cœur et ses bons plans.

 

Articles similaires

 

Ce mois-ci, notre guide Carrel Jonhson Malonga Taty vous fait découvrir les beautés sauvages et lumineuses de l’Afrique du Sud. Du Cap à Johannesburg en passant par Durban et le parc Kruger, bienvenue dans la « nation arc-en-ciel »…

Evi Bilouka est guide touristique en Grèce depuis plus de 15 ans. Mais à chaque fois qu’elle accompagne des groupes sur les sites antiques de son pays et chemine dans ses paysages millénaires, elle est toujours émerveillée…