Semou Dione vous accueille dans le joyeux Sénégal

 

L'œil du guide

 

Il y a du soleil, de belles plages et des réserves naturelles avec une faune exotique. Bienvenue dans le paisible Sénégal, que notre guide vous invite à découvrir…

 
 

Ludovic Bischoff

Expert Lifestyle

 
Le guide, Semou Dione
Le guide, Semou Dione

Semou Dione est né à Mbour sur la Petite Côte sénégalaise, il y a 50 ans. Ce père de 4 enfants, titulaire d’un Deug en sciences économiques à l’université de Dakar, a embrassé une carrière de guide touristique il y a 20 ans par amour de son pays et pour le plaisir de rencontrer des visiteurs étrangers… « Le Sénégal est une terre d’accueil d’où son surnom de « pays de la Téranga », un mot Wolof, la langue nationale du Sénégal (même si la langue officielle est le français), qui signifie « accueil et hospitalité ». C’est d’ailleurs ce qui fait la particularité de mon pays en Afrique. Un accueil chaleureux est toujours réservé aux visiteurs. Le peuple sénégalais se caractérise par sa joie de vivre, le sourire est tout le temps sur les lèvres des gens… » assure notre guide.

 
 
Le Sénégal est le deuxième pays le plus ensoleillé au monde avec 3000 heures de soleil par an !
 
 

Soleil rayonnant et longues plages

Pour décrire les atouts de son pays, Semou parle d’abord du soleil. « Le Sénégal est le deuxième pays le plus ensoleillé au monde avec 3000 heures de soleil par an ! Autant dire que les touristes ont toutes les chances de bien bronzer, surtout durant la grande saison sèche qui s’étend d’octobre à mai. Il y a une saison humide, de juin à septembre. Mais pas de panique, la pluie est très limitée durant cette période… Et puis, il fait toujours chaud chez nous ! »

 
 
Une longue et belle plage du Sénégal
Une longue et belle plage du Sénégal
 
 
Le poisson est donc « LA » spécialité de la cuisine locale et cela étonne souvent les visiteurs qui se délectent aussi de « poulet yassa »
 
 

Un autre atout majeur de ce pays ? Ses 700 km de côtes sablonneuses et ses longues et belles plages. « C’est aussi la cinquième côte la plus poissonneuse au monde. D’ailleurs, les Sénégalais sont classés les troisièmes plus gros mangeurs de poissons derrière les Asiatiques avec une estimation de 28 kg par an et par personne ! Le poisson est donc « LA » spécialité de la cuisine locale et cela étonne souvent les visiteurs qui se délectent aussi de « poulet yassa », du poulet rôti avec sa sauce à base d’oignons qui est l’un des plats iconiques du Sénégal. C’est un pays où l’on mange très bien et je sais à quel point c’est important pour les Français » plaisante Semou qui insiste aussi sur la stabilité de son pays. « Aujourd’hui, le monde est confronté à beaucoup d’instabilités et l’Afrique n’y échappe pas. Mais au Sénégal, où la population est très majoritairement musulmane, c’est calme. Nous vivons de manière exemplaire avec notre minorité chrétienne parce que l’islam au Sénégal, qui est le soufisme, est très tolérant. »

 
 
Le mythique poulet yassa
Le mythique poulet yassa
 
 
Le désert de Lompoul aussi est un incontournable. « Le plus sympa est d'y passer la nuit dans des bivouacs constitués de tentes bédouines. On se croirait au bout du monde.
 
 

Une nature à explorer

Le Sénégal, accessible en 5 heures de vol seulement depuis la France, regorge de lieux à découvrir, comme l’île de Gorée et la ville de Saint-Louis, tous deux classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO. « En amont de Saint-Louis, j’aime beaucoup le parc ornithologique de Djoudj, la troisième réserve au monde avec près de 3 millions d’espèces d’oiseaux migrateurs entre octobre et mai. La région du Sine Saloum, au sud de Dakar, vaut aussi le détour. C’est une région à la fois plate et marécageuse, bordée de mangroves, qui est très intéressante à découvrir… »

 

Semou aime beaucoup guider les visiteurs étrangers jusqu’à la très pittoresque « île aux coquillages ». « L’île fait 500 mètres de diamètre et s’est constituée par des amoncellements de coquillages, elle est donc artificielle. Elle existe depuis le XVe siècle et sa population est composée en majorité de catholiques. D’ailleurs, sa messe chantée du dimanche est très prisée. Pour y aller il y a deux possibilités : emprunter la passerelle en bois qui la relie au continent ou prendre les petites barques taillées sur des troncs d’arbres utilisées par de jeunes piroguiers. Comme tout Sénégalais, ils ne manqueront de vous dire « bienvenue sur la Venise du Sénégal ! ».

 
 
L'île de Gorée
L'île de Gorée
 
 
Parc ornithologique de Djoudj
Parc ornithologique de Djoudj
 
 

Le désert de Lompoul aussi est un incontournable. « Le plus sympa est d’y passer la nuit dans des bivouacs constitués de tentes bédouines. On se croirait au bout du monde. Il faut monter sur un dromadaire pour aller admirer le plus merveilleux des couchers de soleil du Sénégal. » Enfin, Semou conseille de visiter la grande réserve du Niokolo Kkoba et sa faune incroyable : des lions, des éléphants, des antilopes, des gazelles. « Pour bien la visiter, il faut un minimum de trois jours. Heureusement, il y a un hôtel sur place… »

 
 
Le désert de Lompoul
Le désert de Lompoul
 
 

Ludovic Bischoff

Expert Lifestyle

Journaliste spécialisé dans le tourisme et les voyages, la culture et la gastronomie, Ludovic Bischoff parcourt la planète pour de grands titres de la presse française. Pour Jet tours Mag, il partage chaque mois ses coups de cœur et ses bons plans.

 

Découvrez nos voyages

Articles similaires

 

Partez à la découverte des paysages vertigineux de l’Ethiopie avec Abye Tilahun Lakew. Votre guide vous fait découvrir son pays, sa culture millénaire et ses habitants si accueillants.

Le printemps est le meilleur moment pour préparer ses vacances estivales. Mais aussi se projeter dans ses futurs voyages. Nous vous proposons notre sélection des 15 plus belles destinations en cette année 2017, pour flâner, randonner, profiter…