Découvrez les deux visages de Shanghai avec Zheng Qian, guide Jet tours

 

L'œil du guide

 

Shanghai est une ville chinoise à deux facettes, jouant à la fois sur la modernité et la tradition. Zheng Qian y est guide depuis maintenant 25 ans. Elle vous emmène des petites rues à l’ancienne aux quartiers d’affaires ultra-modernes. Découverte.

 
 

Ludovic Bischoff

Expert Lifestyle

 
 

Shanghai la trépidante, visage moderne et riche d’une Chine qui s’est plus que jamais réveillée, est la ville la plus cosmopolite de l’Empire du Milieu. Ouverte en 1843 aux puissances occidentales qui y ont établi des comptoirs commerciaux, Shanghai reste aujourd’hui l’épicentre commercial du pays. Et, pour découvrir cette ville immense aux plus de 25 millions d’habitants, Zheng Qian est une guide en or. Cette souriante Shanghaienne pur jus vous accueille avec un « bienvenue en Chine » dans un français plus que parfait. « Appelez-moi Véronique si vous voulez, c’est plus simple et c’est le prénom que j’ai choisi à l’école quand j’ai appris le français », ajoute cette guide aguerrie qui prend par la main des groupes de touristes français pour leur faire découvrir sa ville… depuis 25 ans !

 
 
La ville la plus cosmopolite de l'Empire du Milieu.
 
 
                              Shanghai la trépidante© Crédit : ostill / Shutterstock.com
Shanghai la trépidante© Crédit : ostill / Shutterstock.com
 
 

Du Bund à Pudong, deux visions de Shanghai

Véronique connaît le pouvoir d’attraction intense du Bund, ce long boulevard qui borde le fleuve Huangpu. Elle y entraîne donc en priorité ses visiteurs qui viennent à Shanghai avec en tête la Chine des années 30. Une période durant laquelle les concessions commerciales permettaient aux occidentaux de rencontrer des Chinois si longtemps restés fermés au reste du monde. Les beaux immeubles de style Art Déco qui s’alignent sur le Bund témoignent d’une opulence passée qui fait encore fantasmer. Mais Véronique aime aussi parler du Shanghai d’aujourd’hui. Et sur le Bund, elle n’a qu’à se retourner, face au fleuve, pour inviter à la découverte de Pudong. « Il y a 20 ans, on ne trouvait que des champs ici. C’était la campagne ! Pour traverser le fleuve, il fallait emprunter de petits bateaux. Et, à vrai dire, personne à Shanghai n’avait l’idée d’aller à Pudong… », se souvient-elle.

 
 
Véronique, comme tous les Shanghaïens, est très attachée à la Tour de la télévision de Pudong.
 
 
                              Bund, long boulevard qui borde le fleuve Huangpu
Bund, long boulevard qui borde le fleuve Huangpu
 
 

Le visiteur qui découvre Pudong aujourd’hui a bien du mal à se faire à l’idée qu’en quelques années seulement des dizaines de tours de bureaux ont poussé pour constituer une sorte de Manhattan chinoise ! C’est à Pudong que l’on trouve les plus hauts immeubles de la ville, dont le dernier-né est toujours en construction et devrait culminer à plus de 600 mètres de haut ! Véronique, comme tous les Shanghaïens, est très attachée à la Tour de la télévision de Pudong. L’icône de la ville, au même titre que la tour Eiffel pour Paris. Baptisée « la perle de l’Orient », cette tour incarne à elle seule le nouveau Shanghai qui fait face à celui du siècle passé, de l’autre côté du fleuve.

 
 
Le district de Pudong et sa tour de télévision : « la Perle de l'Orient »
 
 

A la découverte des quartiers modernes

Des ponts et de multiples souterrains relient désormais le centre-ville à Pudong où s’est d’ailleurs tenue l’Exposition Universelle en 2010. Il reste quelques pavillons à visiter, dont celui de la Chine qui accueille un musée d’art. Une attraction, toujours très appréciée des Chinois, que l’on ne doit pas oublier de visiter lors d’un passage à Shanghai. « Les touristes français adorent se promener dans les petites rues de l’ancienne concession française. C’est vrai que c’est charmant et encore authentique, mais mon rôle de guide, c’est aussi de leur faire découvrir des quartiers modernes », explique Véronique. Elle cite, parmi ses endroits de prédilection, Moganshan et ses galeries d’art du complexe M50 ou encore Xintiandi, une enclave de restaurants branchés et de boutiques à la mode récemment réhabilités.

 
 
                              Légende : Xintiandi, quartier branché de Shanghai                              © Crédit : claudio zaccherini / Shutterstock.com
Légende : Xintiandi, quartier branché de Shanghai © Crédit : claudio zaccherini / Shutterstock.com
 
 

« J’aime Shanghai pour sa richesse qui permet de passer d’une cérémonie de thé dans les jardins Yu construits il y a plus de 400 ans à une séance de shopping dans les centres commerciaux les plus modernes de Chine », ajoute Véronique. Shanghai est une ville « facile à vivre qui offre tout ce que l’on attend d’une grande métropole moderne… Et même un peu trop de pollution, je dois l’admettre, mais nous travaillons tous à résoudre ce problème », sourit notre guide Jet tours à Shanghai qui n’attend plus que votre venue pour vous faire découvrir et aimer la ville chinoise la plus appréciée des expatriés occidentaux. C’était vrai au temps des concessions commerciales des années 30. C’est toujours le cas dans le monde « globalisé » du 21ème siècle !

 
 
Les jardins Yu, construits il y a plus de 400 ans
Les jardins Yu, construits il y a plus de 400 ans
 
 

Contributeurs:

 
 

Ludovic Bischoff

Expert Lifestyle

Journaliste spécialisé dans le tourisme et les voyages, la culture et la gastronomie, Ludovic Bischoff parcourt la planète pour de grands titres de la presse française. Pour Jet tours Mag, il partage chaque mois ses coups de cœur et ses bons plans.

 

Articles similaires

 

Yolande McEntee est une Californienne d’adoption. Surprise au premier abord par cette « autre planète », elle en est maintenant devenue l’une des guides francophones les plus recherchées ! Confidences sur un Etat des USA…

Eddy Kadima est guide en Namibie depuis près de 15 ans. Un pays que ce Congolais de naissance a adopté pour la richesse des ses paysages et l’abondance de sa faune sauvage. Et qu’il nous fait découvrir avec passion. …