L’Egypte : Eldorado des plongeurs

 

L'expert Jet tours

 

Prêts pour une destination plongée inoubliable ? Cap sur l’Egypte où les fonds de la Mer Rouge vous promettent de splendides découvertes. Le point avec Bruno Del Gallo, plongeur depuis 30 ans et directeur technique responsable des croisières pour la compagnie Dune Egypte.

 
 

Patricia Khenouna

Journaliste et auteur

 
 

Quels sont les meilleurs spots de plongée ?

Les deux lieux les plus importants sur la Mer Rouge sont Hurghada et Sharm El Sheikh, à la pointe du Sinaï. Mais si l’on souhaite s’orienter vers des sites moins développés, mieux vaut se rendre à El Gouna, Safaga, Hamata et Marsa Alam, plus au sud, où le patrimoine sous-marin est bien protégé.

 
 
Bruno Del Gallo, plongeur depuis 30 ans
 
 

Quels sont les points d’intérêt ?

 
 
J’ai plongé dans toutes les mers du globe mais la Mer Rouge reste pour moi une des plus intéressantes pour la richesse de ses coraux extrêmement colorés et l’excellente visibilité
 
 

J’ai plongé dans toutes les mers du globe mais la Mer Rouge reste pour moi une des plus intéressantes pour la richesse de ses coraux extrêmement colorés et l’excellente visibilité (jusqu’à 50 mètres en été, 20 mètres en hiver) des eaux. On trouve à la fois des tombants magnifiques et des petits récifs. Zantias, demoiselles, mérous, poissons soldats, grosses murènes, ou encore raies manta, requins-marteau et requins pointes blanches plus au large… Environ 700 espèces de poissons tropicaux peuvent être admirées – les plus gros spécimens se trouvant au Nord. Sans oublier l’épave phare de la Mer Rouge, dans le détroit de Gubal : le « SS Thistlegorm », un cargo de la marine britannique coulé en 1941 par l’armée allemande et gisant à 30 mètres de profondeur.

 
 

Tous les niveaux sont-ils les bienvenus ?

Oui, dès l’âge de 8 ans ! Du snorkeling à la randonnée palmée jusqu’au plongeur chevronné. Tout le monde peut se faire plaisir.

 
 
Le cargo britannique SS Thistlegorm, coulé en 1941
 
 

Patricia Khenouna

Journaliste et auteur

De son parcours au sein d’un grand titre de presse internationale, Patricia Khenouna a gardé un goût prononcé pour les rencontres cosmopolites. Journaliste et auteur, elle nous fera partager dans le Jet tours Mag son amour du beau et du bon : la culture, l’art, les voyages et la gastronomie.

 

Découvrez nos voyages

 
 

Articles similaires

 

Albert et Nathalie Ribes forment un couple de jeunes sexagénaires parisiens habitués à voyager seuls. Dans les capitales européennes ou en Tunisie, ils organisent généralement leurs voyages eux-mêmes. Mais pour la découverte de l’Afrique…

Daniele et Jean-Jacques Nevot ont traversé l’Atlantique pour aller visiter le Costa Rica en mars 2014. Un périple entre jungle tropicale et grandes étendues agricoles pour une immersion dans la nature protégée de ce pays qui s’impose depuis…