Comment garder son bronzage d’été

 

L'expert Jet tours

 

La dermatologue Nina Roos, auteure de l’ouvrage « Une peau en pleine forme » édité chez Solar, nous dit tout pour conserver un teint doré, même au retour des vacances. Profitez de ses conseils après-soleil.

 
 

Quels sont les bons gestes pour garder sa mine dorée ?

Nina Roos : Il y en a au moins trois : le gommage, l’hydratation et l’alimentation riche en beta-carotène. Sous l’effet du soleil, la peau s’épaissit, il faut donc régulièrement enlever la couche de cellules mortes pour sublimer la couleur. Il faut aussi hydrater la peau, du fait de l’évaporation de l’eau qui suit l’exposition prolongée au soleil et à la chaleur. Enfin, si l’on veut donner une petite coloration à la peau, il faut manger des aliments de couleur orange, comme des abricots, des carottes, des mangues, des patates douces… On trouve aussi du beta-carotène dans certains aliments de couleur verte, comme le cresson, le persil ou les épinards. Tous ces aliments sont à consommer sans modération. On ne doit pas s’en priver.

 
 
Il faut aussi hydrater la peau, du fait de l’évaporation de l’eau qui suit l’exposition prolongée au soleil et à la chaleur
 
 
Manger des aliments à base de bêta-carotène pour prolonger son bronzage
  							Prévoir une séance de gommage pour s’hydrater la peau
Prévoir une séance de gommage pour s’hydrater la peau
 
 

A quelle fréquence doit-on gommer la peau ?

Nina Roos : L’exfoliation mécanique doit être pratiquée deux fois par semaine, avec un gant ou une fleur de douche, passée sur le corps. Sur le visage, on peut utiliser un soin avec des microbilles, à la même fréquence. L’hydratation, elle, doit être faite une à deux fois par jour.

 
 

Faut-il privilégier les gélules et les crèmes auto-bronzantes au retour?

Nina Roos : Il est vrai que les gélules colorent un peu la peau mais elles servent surtout à se défendre contre les méfaits du soleil, grâce aux antioxydants qu’elles contiennent. Elles sont particulièrement adaptées aux peaux claires, mais ne remplacent surtout pas les crèmes protectrices. Les crèmes auto-bronzantes, elles, se conçoivent au retour de vacances, comme un relais à utiliser jusqu’à fin septembre, toujours pour les peaux les plus pâles.

 
 
Les crèmes auto-bronzantes, elles, se conçoivent au retour de vacances, comme un relais à utiliser jusqu’à fin septembre, toujours pour les peaux les plus pâles.
 
 

Conseillez-vous l’usage des séances des cabines de bronzage UV en appoint ?

Nina Roos : Elles sont absolument à bannir car les doses d’UV ne sont pas connues et peuvent être dangereuses. En revanche, pour ceux et celles qui ont la peau mate, je conseille de s’exposer au soleil de septembre, 30 minutes par jour, plutôt le matin et en fin de journée, en évitant les heures les plus chaudes. Cela permet de capter les UVA qui bronzent, et non les UVB qui brulent.

 
 
En septembre, continuer à profiter du doux soleil d’automne
  							Pour rehausser son bronzage, un maquillage nude, léger et naturel
Pour rehausser son bronzage, un maquillage nude, léger et naturel
 
 

Pour les femmes, quel type de maquillage adopter pour rehausser le bronzage ?

Nina Roos : Une peau bronzée ne demande pas trop d’artifice, mais plutôt un maquillage nude, léger et naturel. Pendant l’été, au contact du soleil, la peau s’est épaissie et présente moins de boutons et d’eczéma. Donc, il n’est pas nécessaire de la huiler ou de la recouvrir d’une grosse couche de fond de teint à la rentrée.

 
 
Pour les peaux claires, le bronzage peut rester de 4 à 5 semaines, le temps que l’épiderme se renouvelle, mais pas davantage. On fait avec, il n’y a pas de miracle !
 
 

En suivant ces conseils, combien de temps peut-on raisonnablement garder son hâle ?

Nina Roos : Pour les peaux claires, le bronzage peut rester de 4 à 5 semaines, le temps que l’épiderme se renouvelle, mais pas davantage. On fait avec, il n’y a pas de miracle ! Pour les peaux très mates, il peut rester 6 mois. Certaines personnes gardent les traces du maillot de bain même en hiver…

 
 

Anne Vincent

 

Articles similaires

 

Alain Mazars, réalisateur du film Une histoire birmane, amoureux de l’Asie, propose au voyageur d’explorer la Birmanie sur les traces de Georges Orwell, sujet de son long-métrage, sorti dans les salles le 25 novembre en France.

Coup de chaud ou coup de froid, les changements brutaux de température peuvent avoir de graves conséquences pour votre corps. Quels sont les premiers réflexes à adopter dans ce genre de situation ? Comment les prévenir ? Conseils et explications…