Dans les coulisses de la fête de Las Fallas en Espagne

 

Dans les coulisses

 

La ville de Valencia célèbre tous les ans, au mois de mars, une immense fête populaire : Las Fallas. Des centaines de sculptures en carton et bois, représentant des géants ou des scènes allégoriques, sont installées dans les rues… avant d’être brûlées la nuit venue ! Découvrez les coulisses de ces festivités uniques en Espagne.

 

 
 

Ludovic Bischoff

Expert Lifestyle

 
 
Tous les ans, entre le 14 et le 19 mars, la ville de Valencia est en ébullition. Des centaines de milliers de curieux se pressent dans les rues où résonnent, jour et nuit, des pétarades assourdissantes.
 
Valence
Valence

Participer à une édition de la fête de Las Fallas est une épreuve… pour les oreilles ! Tous les ans, entre le 14 et le 19 mars, la ville de Valencia est en ébullition. Des centaines de milliers de curieux se pressent dans les rues où résonnent, jour et nuit, des pétarades assourdissantes. Faire éclater des pétards est, en effet, l’une des traditions de cette fête populaire. Sans oublier les orchestres de rue qui sont partout présents… Mais l’on vient dans la belle ville de Valencia pour un autre spectacle : les immenses monuments et statues en carton et bois peints qui sont dressés sur les places, dans les rues. Ils représentent des scènes historiques, caricaturent les politiques et les stars du moment ou bien illustrent simplement les visions délirantes des artistes qui ont travaillé durant toute l’année à leur réalisation. Certains peuvent atteindre plus de 15 mètres de haut et sont très impressionnants. Ce travail mêlant artistes et artisans trouve, en mars, son apothéose. Mais dans les coulisses, il a fallu une année entière aux « falleros » pour concevoir ces géants !

 
 
On estime qu'entre 600 et 700 de ces monuments, tous plus colorés et raffinés les uns que les autres, sortent des ateliers chaque année.
 
 

Dans le secret des ateliers

Si vous allez à Valencia quelques semaines avant la fête et que vous avez la chance de vous faire ouvrir les portes d’un atelier de fabrication, vous pourrez alors constater que c’est une petite armée de bénévoles qui s’agite autour des sculptures en finition. Chaque quartier possède ses propres ateliers. Les artistes falleros reçoivent le soutien financier des vieilles familles du coin pour qui parrainer un atelier est un honneur autant qu’un devoir. C’est qu’il s’agit, pour tout un quartier, de montrer sa créativité, son inventivité et de donner vie à un géant qui éclipsera ceux des voisins. Toute l’année, donc, on cogite sur les croquis. On teste les matériaux les plus adaptés pour construire des sculptures qui doivent être assez légères pour être transportées à travers la ville tout en étant toujours plus hautes, plus gigantesques. On estime qu’entre 600 et 700 de ces monuments, tous plus colorés et raffinés les uns que les autres, sortent des ateliers chaque année.

 
 
Après des mois de travail et d'entraide de la part de tous les habitants bénévoles, le géant est enflammé à la nuit tombée.
 
 

Bouquet final enflammé

Ce travail de titan, qui mobilise tout un quartier, va partir en fumée le jour de la Saint-Joseph, le patron des charpentiers… Car c’est bien là que réside toute la beauté du geste : après des mois de travail et d’entraide de la part de tous les habitants bénévoles, le géant est enflammé à la nuit tombée. Ajoutez donc, au son assourdissant des pétards, les flammes des foyers qui rougeoient à travers Valencia, et vous avez une petite idée de l’atmosphère unique de Las Fallas. Sachez tout de même qu’une sculpture, une seule, survivra aux bûchers : celle désignée par un vote populaire comme étant la plus belle. Elle rejoindra le musée de Las Fallas. Autant vous dire que le quartier où a été conçu cette heureuse rescapée fera la fête plus fort et plus longtemps que les autres, histoire de savourer une victoire bien méritée. Avant de se remettre au travail dès les jours suivants pour préparer la prochaine édition…

 

 

Les structures sont enflammées à la nuit tombée après plusieurs jours de festivités.
Les structures sont enflammées à la nuit tombée après plusieurs jours de festivités.
 

Toutes les infos pour préparer votre voyage à Valencia sur : www.visitvalencia.com/fr/home

 
 

Ludovic Bischoff

Expert Lifestyle

Journaliste spécialisé dans le tourisme et les voyages, la culture et la gastronomie, Ludovic Bischoff parcourt la planète pour de grands titres de la presse française. Pour Jet tours Mag, il partage chaque mois ses coups de cœur et ses bons plans.

 

Découvrez nos voyages

 
 

Articles similaires

 

Si Miguel Cortés aime tant son pays, c’est sans doute parce qu’il l’a redécouvert sur le tard, après avoir grandi en Suisse. C’est désormais le meilleur promoteur de l’Espagne et il partage avec vous ses meilleures adresses gastronomiques.

Chaque année en février, le Carnaval de Rio éblouit la planète par son spectacle démesuré et scintillant. Et l’édition 2016 s’annonce encore plus incroyable en cette année de Jeux Olympiques qui se dérouleront…