Un voyage dans le temps en Andalousie…

 

Carnet de voyage

 

Daniel et Odile Le Borgne ont découvert l’Andalousie en juin 2014 via un circuit Jet tours de 8 jours. Ils ont été émerveillés par l’architecture et le riche passé historique de cette province espagnole si dépaysante. Voici le récit de leur voyage.

 
 

Ludovic Bischoff

Expert Lifestyle

 
 

Jour 01

Premier jour : sous le soleil de Malaga

Nous connaissions déjà un peu l’Espagne mais nous n’étions jamais allés en Andalousie. Etant très intéressés par l’histoire et la culture des pays que nous visitons, nous avons choisi l’Andalousie car c’est une terre riche d’un passé flamboyant. Quitter la région nantaise où nous résidons pour le soleil du sud de l’Espagne, c’est déjà un gros dépaysement ! Durant notre séjour qui se déroule au mois de juin, nous aurons entre 25 et 40 °C ! Pour autant, nous n’avons pas souffert de la chaleur et ce premier soir à Malaga, nous ne résistons pas à l’envie de partir à la découverte nocturne de la ville par nos propres moyens sans attendre de nous joindre au groupe pour la visite « officielle » le lendemain…

 
 
Une terre riche
d'un passé flamboyant
 
 
Vue sur la Cathédrale et la citadelle d’ Alcazaba
Malaga et sa célèbre rue Larios
Malaga et sa célèbre rue Larios
 
 

Jour 02

Deuxième jour : le voyage commence !

 
 
Nous avons choisi un circuit pour nous éviter
la fatigue d'un voyage en solitaire
 
 

Nous découvrons notre groupe le matin à l’hôtel. Il est de taille humaine, moins d’une vingtaine de personnes. Et cela nous convient très bien. D’habitude, nous aimons voyager en individuel. Mais, cette fois, nous avons choisi un circuit pour nous éviter la fatigue d’un voyage en solitaire d’autant que nous allons aborder de grandes villes et que ce n’est jamais très facile de s’y retrouver en voiture, tout seul. Rassurés par notre petit groupe, nous partons à la découverte de Malaga, deuxième ville d’Andalousie. Nous découvrons la « casa natale de Picasso » où le peintre passa ses premières années. C’est assez émouvant. Puis, c’est le départ pour Nerja, une station à la mode perchée sur une falaise, célèbre pour ses grottes dont les peintures rupestres datent de 20 000 ans.

 
 
La « casa natale de Picasso » située sur la place Merced.
Les grottes de Nerja dont les peintures rupestres datent de 20 000 ans
Les grottes de Nerja dont les peintures rupestres datent de 20 000 ans
 
 

C’est un « petit Lascaux » espagnol très intéressant. Le soir nous arrivons à Grenade et partageons tous ensemble un repas dans les arènes. C’est très typique, comme le spectacle de flamenco que nous voyons ensuite. Nous aimons beaucoup le flamenco, donc nous sommes ravis que le voyage commence ainsi en musique…

 
 
Le Flamenco, style de musique et de danse d’origine andalouse
Le Flamenco, style de musique et de danse d’origine andalouse
 
 

Jour 03

Troisième jour : une journée à Grenade

 
 
L'Alhambra.
Ce palais des « Mille et Une Nuits »
 
 

Nous allons passer une bonne partie de la journée à visiter l’Alhambra. Ce palais des « Mille et Une Nuits », qui est un héritage laissé par les Arabes en Espagne, est une merveille d’architecture. Les jardins sont splendides et nous nous prenons vite pour les sultans d’antan qui savouraient ici le calme et la sécurité d’un palais de rêve. Il y a un peu trop de touristes à notre goût, mais nous apprécions beaucoup les commentaires de notre guide, Juan, qui va se révéler le vrai bonus de ce voyage. Juan est un homme érudit et passionnant. S’il sait rester discret, il arrive toujours à nous raconter de belles histoires pour nous permettre de comprendre le passé et le présent de l’Andalousie. Sans lui, le voyage n’aurait pas été aussi savoureux…

 
 
Cour des Myrtes à Alhambra
Cour des Myrtes à Alhambra
 
 

Jour 04

Quatrième jour : nous découvrons le joyau de Cordoue

 
 
Nous arrivons à Cordoue,
ville bordée par le Guadalquivir
 
 

Nous allons passer une bonne partie de la journée à visiter l’Alhambra. Ce palais des « Mille et Une Nuits », qui est un héritage laissé par les Arabes en Espagne, est une merveille d’architecture. Les jardins sont splendides et nous nous prenons vite pour les sultans d’antan qui savouraient ici le calme et la sécurité d’un palais de rêve. Il y a un peu trop de touristes à notre goût, mais nous apprécions beaucoup les commentaires de notre guide, Juan, qui va se révéler le vrai bonus de ce voyage. Juan est un homme érudit et passionnant. S’il sait rester discret, il arrive toujours à nous raconter de belles histoires pour nous permettre de comprendre le passé et le présent de l’Andalousie. Sans lui, le voyage n’aurait pas été aussi savoureux…

 
 
Nous garderons longtemps les émotions ressenties dans la Mezquita de Cordoue
 
 
Cordoue,  bordée par le Guadalquivir
Cordoue, bordée par le Guadalquivir
 
 

Jour 05

Cinquième jour : la belle Séville

 
 

Arrivés la veille au soir à Séville, nous n’avons pas pu résister à l’attraction nocturne de la place d’Espagne. Cette immense place a été construite en 1929 pour l’exposition ibérico-américaine. Elle est impressionnante et nous la découvrons seuls.

 
 
La célèbre Place d'Espagne à Séville.
La Place d'Espagne de nuit.
La Place d'Espagne de nuit.
 
 

Mais ce matin, nous sommes à nouveau avec notre petit groupe et partons pour un tour à pied dans le quartier d’El Arenal où se trouvent les plus anciennes arènes d’Espagne. Nous voyons aussi le monument emblématique de Séville : la Torre del Oro.

 
 
La Torre del Oro
La Torre del Oro
 
 

Après un déjeuner avec de la paella au menu, nous découvrons le palais de l’Alcazar dont l’architecture mauresque nous enchante. Le soir, nous allons une seconde fois assister à un beau spectacle de flamenco. Nous sommes complètement immergés dans le folklore andalous…

 
 
Les jardins du palais d’Alcazar
Les bains d’Alcazar
Les bains d’Alcazar
 
 

Jour 06

Sixième jour : du bon vin et de beaux chevaux vers Cadix

Nous faisons route vers Jerez de la Frontera, la capitale du Xérès, cernée de vignes à perte du vue. Le matin, nous visitons une bodega et ses caves. C’est un peu tôt pour une dégustation ! Nous continuons pour nous arrêter à l’École royale d’art équestre et y admirer la danse des chevaux andalous. Un spectacle éblouissant ! Nous passons ensuite par Cadix qui est assez décevante. Juan, notre guide, nous raconte l’histoire de cette ville qui abritait naguère les plus grands chantiers navals d’Espagne. Depuis leur fermeture, la ville est un peu morte. Et elle n’a rien à voir avec celle que chantait Luis Mariano ! Mais c’était quand même intéressant de la traverser…

 
 
La capitale du Xérès, cernée de vignes à perte du vue
 
 
Vignes à Jerez de la Frontera
Caves à Jerez de la Frontera
Caves à Jerez de la Frontera
 
 

Jour 07

Septième jour : fin du voyage en passant par Marbella

 
 
Ronda, ville bâtie sur un éperon rocheux.
Ronda, ville bâtie sur un éperon rocheux.
 
 
La ville de Ronda est typique de l'Andalousie avec ses ruelles pavées et ses maisons aux murs blancs
 
 
El Puente Nuevo de Ronda date du XVIIIe siècle
 
 

Nous partons au matin pour Ronda. Bâtie sur un éperon rocheux, la ville fut le dernier bastion musulman en Andalousie. Un pont, El Puente Nuevo qui date du XVIIIe siècle, enjambe la vallée et offre une vue panoramique époustouflante. La ville de Ronda est typique de l’Andalousie avec ses ruelles pavées et ses maisons aux murs blancs… Nous continuons vers Marbella, une station balnéaire assez chic avec un joli front de mer où nous avons un peu de temps libre pour flâner. Le programme de ce circuit est très complet. C’est ce que nous voulions, mais nous apprécions aussi de pouvoir souffler un peu. C’est aussi pourquoi nous avons décidé de prolonger notre séjour en Espagne par une semaine de farniente à Torrox, à l’est de Malaga où nous arrivons le soir et disons au revoir à nos compagnons de circuit. Cette expérience nous a donné envie de retourner en Espagne. C’est ce que nous ferons cet été avec un nouveau circuit conseillé par notre aimable Juan. Cette année, nous allons découvrir la « Au cœur de la Castille » !

 
 

Une semaine de farniente à Torrox
 
 
Puerto Banús , Marina de Marbella
Puerto Banús , Marina de Marbella
 

JOUR J


Articles similaires

 

Guillaume et Elodie Breil ont choisi le Sri Lanka pour leur voyage de noces, en novembre 2014. Ce jeune couple habitant Pau n’avait pas l’habitude de partir en voyage très loin de France. Mais pour un événement aussi important qu’une lune de miel…

Michèle Adeline a fait partie des premiers voyageurs à découvrir le nouveau circuit Jet tours au Gujarat, en Inde. Cette voyageuse confirmée, qui est déjà allé 6 fois en Inde et qui aime particulièrement ce pays et sa culture, souhaitait…