Plongée dans la nature luxuriante du Costa Rica

 

Carnet de voyage

 

Daniele et Jean-Jacques Nevot ont traversé l’Atlantique pour aller visiter le Costa Rica en mars 2014. Un périple entre jungle tropicale et grandes étendues agricoles pour une immersion dans la nature protégée de ce pays qui s’impose depuis quelques années comme un havre de paix. Un voyage pour les amoureux des plantes et des animaux exotiques…

 
 

Ludovic Bischoff

Expert Lifestyle

 
 

Jour 01

Premier jour : Arrivée dans la capitale San José

Nous avons déjà visité le Mexique, le Pérou et la Bolivie mais c’est notre première excursion en Amérique Centrale. Nous essayons de réaliser un grand voyage par an depuis que nous sommes à la retraite. Et, cette fois, c’est vraiment le côté nature du Costa Rica qui nous a attirés. San José est une capitale à taille humaine. Nous sommes loin des grandes villes trop urbanisées que l’on trouve souvent en Amérique du Sud. Même si la capitale est animée, ses bâtiments coloniaux renvoyant à la présence des Espagnols lui donnent un petit air rétro que nous apprécions beaucoup.

 
 
San José est une capitale à taille humaine. Nous sommes loin des grandes villes trop urbanisées que l'on trouve souvent en Amérique du Sud.
 
 
San José, une capitale à taille humaine
Les bâtiments coloniaux de San José lui donnent un air rétro
Les bâtiments coloniaux de San José lui donnent un air rétro
 
 

Jour 02

Deuxième jour : À la découverte du volcan Poas

 
 
La nature a recouvert les coulées de lave et c'est une marée verte qui s'étend sur les pentes abruptes.
 
 

L’une des attractions qui nous a décidés à venir au Costa Rica, c’est la possibilité de voir un vrai volcan, de près. Le Poas est l’un des plus actifs du pays. On y accède en faisant une petite balade à pieds à la portée de tout le monde. On se retrouve alors au bord du cratère qui doit bien faire au moins 800 m de diamètre. C’est très impressionnant et vaste. On voit des fumerolles s’élever et une forte odeur de soufre pique le nez. La nature a recouvert les coulées de lave et c’est une marée verte qui s’étend sur les pentes abruptes. C’est très beau et nous sommes très contents de voir notre premier volcan ! En repartant, nous nous arrêtons dans une plantation de café. Nous apprenons tout, de la culture des grains jusqu’à leur expédition pour torréfaction. Nous goûtons même sur place un café « made in Costa Rica » vraiment très bon !

 
 
Le découverte de l’impressionnant volcan Poas
 
 

Jour 03

Troisième jour : En route pour Tortuguero

Le matin sur la route, nous croisons nos premiers paresseux qui se prélassent dans les arbres. C’est incroyable de voir ces animaux si étranges… Nous traversons le luxuriant parc Braulio Carillo qui comprend de hautes montagnes aux reliefs abrupts, des forêts pluvieuses, des rivières et des cascades. Puis nous embarquons à bord d’un bateau pour parcourir les canaux du parc national de Tortuguero. Nous allons enfin nous perdre dans la forêt tropicale. La « petite Amazonie » du Costa Rica nous attend… Mais nous commençons par nous installer dans un superbe écolodge au milieu de la forêt.

 
 
Le matin sur la route, nous croisons nos premiers paresseux qui se prélassent dans les arbres.
 
 
Un paresseux dans un arbre
Le parc national de Tortuguero est connu entre autres pour ses tortues
Le parc national de Tortuguero est connu entre autres pour ses tortues
 
 

Jour 04

Quatrième jour : Nous jouons les explorateurs dans la jungle

La nuit, nous avons entendu les cris des singes hurleurs. Et au matin, nous constatons qu’un héron a dormi sur notre toit… Bref, nous voilà au cœur d’une jungle exotique. Le Parc national de Tortuguero présente une incroyable variété biologique car on y trouve aussi bien de la forêt humide que des marais, des plages ou des lagons. Nous naviguons sur les canaux. Des fougères, des lianes et des arbres entremêlés nous donnent l’impression d’être de vrais explorateurs. Nous voyons des singes et plein d’oiseaux inconnus. Le plus frappant, c’est que tous ces animaux ne sont pas effrayés par l’homme. Il semble régner au Costa Rica une harmonie entre l’être humain et les animaux. Seule petite déception, nous ne verrons ni tortues ni crocodiles durant toute cette journée de balade. C’est dommage car, d’habitude, Tortuguero est célèbre pour cette faune.

 
 
La nuit, nous avons entendu les cris des singes hurleurs. Et au matin, nous constatons qu'un héron a dormi sur notre toit...
 
 
La faune riche de Tortuguero
 
 

Jour 05

Cinquième jour : Direction Sarapiqui

Après un ultime transfert en bateau pour rejoindre la terre ferme, nous partons vers la région agricole de Sarapiqui. Nous nous arrêtons pour visiter une ferme de papillons où nous observons des centaines d’espèces différentes. Mais aussi des lézards très étonnants et plein d’insectes. Il fait chaud et humide au Costa Rica. La nature est donc luxuriante et propice à la vie de beaucoup d’insectes et petits animaux…

 
 
Il fait chaud et humide au Costa Rica. La nature est donc luxuriante et propice à la vie de beaucoup d'insectes et petits animaux...
 
 

Jour 06

Sixième jour : Nous goûtons un chocolat chaud sur la route d'Arenal

 
 
Après avoir chaussé des bottes et traversé une rivière, nous découvrons les arbres qui produisent la fameuse fève de cacao.
 
 

Aujourd’hui, nous visitons une exploitation agricole où l’on cultive les cacaotiers. Après avoir chaussé des bottes et traversé une rivière, nous découvrons les arbres qui produisent la fameuse fève de cacao. Là encore, nous allons tout apprendre de cette culture. Nous goûtons même un chocolat chaud préparé pour nous. C’est bon. Et un peu moins sucré et onctueux que la version française. Il faut dire qu’ils mélangent la pâte de cacao avec de l’eau et non pas avec du lait comme chez nous. Après le déjeuner, nous faisons route vers Arenal et son célèbre volcan qui s’est réveillé en 1968. Depuis, il ne cesse d’être actif. Notre hôtel est encore une fois très bien placé, à proximité immédiate de ce volcan d’où s’échappe, jour et nuit, des fumerolles. C’est, à nouveau, très impressionnant.

 
 

Jour 07

Septième jour : Promenade sur la cime des arbres

 
 
Le volcan Arenal
Certains ponts suspendus font jusqu’à un kilomètre de long !
Certains ponts suspendus font jusqu’à un kilomètre de long !
 
 
Nous empruntons plusieurs ponts suspendus, dont certains font jusqu'à un kilomètre de long ! Nous sommes sur la cime des arbres
 
 

Dans le Parc national du volcan Arenal, nous partons pour une longue promenade dans la forêt. Nous empruntons plusieurs ponts suspendus, dont certains font jusqu’à un kilomètre de long ! Nous sommes sur la cime des arbres, immergés dans cette nature verte et puissante. Nous ne pouvons pas voir le sol tant la végétation est dense. Cette promenade en altitude, sur des ponts de corde tremblotants, est une vraie aventure. Pour nous remettre de nos émotions, nous passons le soir dans des sources chaudes et relaxantes. En pleine nature, à ciel ouvert, prendre un tel bain est exquis.

 
 
Des sources chaudes au milieu de la forêt
 
 

Jour 08

Huitième jour : Maintenant, nous passons au Far West !

Aujourd’hui, nous changeons d’atmosphère. Terminée la jungle, nous faisons route vers de grandes plaines agricoles, peuplées de vaches et de « cow boys » qui donnent à la région du Guanacaste une ambiance qui n’est pas sans rappeler le Far West ! Ici, on élève des chevaux et du bétail dans d’immenses ranchs. D’ailleurs, nous dormons dans une hacienda traditionnelle. Et dans l’après-midi, nous changeons encore de décor pour une visite du parc Rincon de la Vieja qui est plus désertique, avec des geysers et des bassins de boue bouillonnante… C’est ce que nous avons aimé au Costa Rica, passer d’une nature à une autre. C’est très dépaysant. Mais il faut bien prévenir les voyageurs, dans ce pays, c’est la faune et la flore qui constituent l’attraction majeure. Il y a peu de sites culturels ou historiques. Mais si l’on aime la nature, alors, on est vraiment gâté !

 
 
Le Costa Rica offre des paysages très différents
Des geysers et de la boue bouillonante au parc Rincon de la Vieja
Des geysers et de la boue bouillonante au parc Rincon de la Vieja
 
 
 
 
C'est ce que nous avons aimé au Costa Rica, passer d'une nature à une autre. C'est très dépaysant.
 
 

Jour 09

Neuvième jour : Dernier jour avant le Panama

C’est le dernier jour au Costa Rica. Nous empruntons la célèbre Panaméricaine qui ne cesse de s’agrandir. En cours de route, visite du refuge « Las Pumas » créé il y a 30 ans par un couple de Suisses. Il recueille des félins sauvés du braconnage ou orphelins. Nous avons vus des pumas, des jaguars, des singes et des toucans. Bref, toute la faune que nous n’avons pas croisée dans la jungle car ces animaux sortent surtout la nuit. Nous quittons le Costa Rica pour une rapide excursion de quelques jours au Panama. Et là, c’est un vrai contraste. Panama City est une ville hyper moderne avec des immeubles « design » et immenses. Mais la nature, au-delà du fameux canal de Panama que nous rêvions de voir, est à nouveau authentique et sauvage. Comme au Costa Rica, ce pays qui semble si préservé et que nous avons adoré.

 
 
En cours de route, visite du refuge "Las Pumas" créé il y a 30 ans par un couple de Suisses. Il recueille des félins sauvés du braconnage ou orphelins.
 

JOUR J


Articles similaires

 

Denise et son compagnon Paul ont visité Bali, en Indonésie, grâce au circuit Bali Eternel – Kawah IIjen de Jet tours. Ils se sont envolés le 25 mai 2014 pour une dizaine de jours. Voici le carnet de voyage de Denise sur cette terre bénie des…

Guillaume et Elodie Breil ont choisi le Sri Lanka pour leur voyage de noces, en novembre 2014. Ce jeune couple habitant Pau n’avait pas l’habitude de partir en voyage très loin de France. Mais pour un événement aussi important qu’une lune de miel…