Le Miyako Odori célèbre les cerisiers à Kyoto

 

Actu du mois

 

Symbole de la renaissance printanière, la floraison des cerisiers est une fête largement célébrée au Japon et plus particulièrement à Kyoto. Partons à la découverte du Miyako Odori…

 
 
Chaque année, japonais et voyageurs attendent avec impatience la floraison des cerisiers, hanami
 
 

Au Japon, la contemplation de la Nature est plus qu’une habitude, c’est un mode de vie ! Les multitudes de jardins amoureusement entretenus en témoignent. Chaque année, japonais et voyageurs attendent avec impatience la floraison des cerisiers, hanami (ce qui signifie littéralement « regarder les fleurs »). Il intervient entre la fin mars et courant avril, selon les régions. Les manifestations culturelles ont alors lieu dans tout le pays mais les festivités de Kyoto comptent parmi les plus réputées.

 
 
Un temple de la ville de Kyoto, au printemps.
Un temple de la ville de Kyoto, au printemps.
 
 

Danses traditionnelles

Dans l’ancienne capitale impériale, un festival est dédié à la renaissance des cerisiers : Miyako Odori. Des Geiko (geishas) et Maiko (futures geishas), stars traditionnelles et gracieuses vivant dans le quartier historique de Gion, au cœur de Kyoto, rendent hommage à la beauté des fleurs en exécutant la danse des cerisiers. Cette année, du 1e au 24 avril et trois fois par jour (à 12h30, 14h20, 16h10), il vous sera possible d’assister à ce spectacle au théâtre des Arts de la Ville de Kyoto, Shunjûza. Durant cinquante minutes (les japonais ont aussi l’art de la ponctualité), vous aurez rendez-vous avec l’habile gestuelle des geishas. De la finesse de leur kimono à la savante harmonie de leur coiffure, jusqu’au glissement mesuré de leurs pas, tout est spectacle.

 
 
Deux Geishas en tenues traditionnelles
Deux Geishas en tenues traditionnelles
 
 
Une Maiko dans le quartier de Gion
Une Maiko dans le quartier de Gion
 
 
Pour admirer les cerisiers, flânez ensuite sur le chemin de la Philosophie, au nord-est de Kyoto.
 
 

Flâneries zen et fleuries

Pour admirer les cerisiers, flânez ensuite sur le chemin de la Philosophie, au nord-est de Kyoto. Le long d’un tranquille canal, c’est une promenade incontournable pour admirer l’épanouissement des fleurs.

 
 
Le chemin de la Philosophie est un endroit idéal pour admirer les cerisiers en fleurs
Le chemin de la Philosophie est un endroit idéal pour admirer les cerisiers en fleurs
 
 

Le château Nijo, inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, est un autre lieu à ne pas manquer pour admirer les arbres roses. Mais le plus sûr moyen de savourer la fête est encore de suivre son inspiration, au gré des rues, où les arbres ne manqueront pas de vous surprendre.

Pour en savoir plus : http://www.miyako-odori.jp/english/

 
 
Les feuilles de cerisier
Le château de Nijo
Le château de Nijo
 
 

Noëlle Hermal

Noëlle Hermal est journaliste depuis 2007. Passionnée de voyages et de découvertes culturelles ou culinaires, elle a collaboré avec différents médias dans le secteur du tourisme. Elle vous fera partager ses bons plans et trouvailles à travers des interviews, agendas et reportages.

 

Découvrez nos voyages

 
 

Articles similaires

 

Le Japon et son imagination débridée : mythe ou réalité ? Du quotidien aux loisirs, les idées sont futées et parfois déjantées. L’un des exemples les plus emblématiques à Tokyo est le café, pensé pour boire un verre mais surtout découvrir…

En Asie du Sud-est, Thaïlande et Vietnam séduisent largement les voyageurs. Si leurs beautés sont connues, elles peuvent néanmoins répondre à des envies différentes… Quelle destination choisir ? Laurent Evenou, responsable de l’agence…